Chaire WHIST C2M. Caractérisation, Modélisation et Maîtrise

C2M

La nouvelle Chaire WHIST C2M de l’institut Mines Telecom

| 1 commentaire

Les systèmes de communication sans fil sont aujourd’hui utilisés massivement. Le développement des objets connectés va renforcer cette tendance. Cette utilisation croissante s’est accompagnée d’un débat scientifique et sociétal relatif aux possibles impacts sanitaires de l’exposition aux ondes radio fréquences. Afin de pouvoir apporter leurs expertises techniques dans le domaine des  télécommunications l’Institut Mines-Télécom et d’Orange ont décidé en 2009 de créer un laboratoire commun le WHIST Lab . Ce laboratoire est dédié à l’homme communicant et aux interactions entre ondes et personnes. Il a pour objectif de renforcer les axes de recherche communs  dans ce domaine en permettant aux équipes de mettre en synergie leurs moyens de recherche et d’innovation.

Afin d’intensifier et d’élargir les travaux menés à l’institut Telecom et en particulier à Telecom ParisTech et Telecom Bretagne, les Parties ont donc décidé en 2015 de soutenir la création d’une Chaire intitulée «Caractérisation, Modélisation et Maitrise des expositions» qui contribuera à la caractérisation, l’analyse et la modélisation des expositions aux ondes électromagnétiques induites par les systèmes et réseaux de télécommunication ainsi que l’étude de la perception du risque lié cette exposition. Ces études s’inscrivant dans un cadre pluridisciplinaire à la fois technologique (calcul numérique, statistique, antenne, architecture réseaux ), sociologique et philosophique. Les sponsors de la  Chaire sont  l’institut Mines Telecom, la fondation Telecom, l’ANFr et Orange

Les travaux de la Chaire couvrent cinq axes de recherches

  • Dosimétrie numérique et expérimentale;
  • Modélisation statistique de l’exposition ; dosimétrie stochastique ;
  • Influence des technologies et architectures réseau sur l’exposition
  • Standardisation des méthodes d’évaluation de l’exposition
  • Paramètres gouvernant la Perception de risque

les objectifs sont :

  • Développer et adapter les méthodes numériques et les outils de calcul haute performance pour la dosimétrie numérique
  • Développer des outils pour la création de modèles numériques d’êtres humains via l’imagerie médicale. Développer des outils déformation pour adapter la posture de ces modèles
  • Développer et adapter des méthodes statistiques pour la dosimétrie stochastique et la prise en compte de la variabilité et l’évolutivité des usages. Construire des modèles simplifiés réduits à l’aide de méthodes statistiques
  • Développer et adapter les méthodes hybrides (numériques-expérimentales) de mesure augmentées pour la dosimétrie
  • Développer des méthodes permettant la caractérisation de l’exposition globale d’une population.
  • Examiner l’influence de l’architecture réseau et des technologies réseaux sur l’exposition d’une population. Etude des systèmes et des architectures permettant une optimisation de cette exposition globale.
  • Analyser des paramètres influant l’exposition induite par un système communicant à proximité d’une personnes. Examiner l’influence des technologies et du design antennaire sur l’exposition
  • Développer et adapter les méthodes expérimentales pour la dosimétrie
  • Développer et adapter les méthodes hybrides (numériques-expérimentales) de mesure augmentées pour la dosimétrie
  • Proposer des méthodes adaptées à la certification
  • Examiner la perception de l’exposition induite par la technologie sans fil

 

Un Commentaire

  1. Ceci est un exemple d’un commentaire dans WordPress. Vous pouvez la modifier pour mettre ici des informations vous concernant ou concernant votre site afin que vos lecteurs en sachent un peu plus sur vous. Vous pouvez créer autant de commentaires que vous voulez, et gérer l’intégralité de votre contenu dans WordPress.

Laisser un commentaire