CREST

Projet En cours
ANSES

Durée du projet

Fin du projet 2020
  • Objectifs du projet

    Dans les années 1990, les téléphones mobiles étaient principalement utilisés à proximité de la tête pour les appels vocaux. Beaucoup de travail a été fait pour caractériser ce type d’exposition. Toutefois, les nouvelles technologies et les nouveaux dispositifs ont permis une évaluation rapide des utilisations, les téléphones, les tablettes, les ordinateurs portables et d’autres dispositifs étant utilisés pour surfer sur l’Internet, télécharger des données et envoyer des messages texte et vidéo. Parallèlement, de nouveaux types de réseaux (Wifi, LTE) et de configurations de réseaux (Femtocell) se développent rapidement, entraînant des distributions d’exposition RF différentes dans la population.

    Nous disposons actuellement de peu d’informations sur les modes d’utilisation des appareils et des technologies de communication mobiles au sein de la population ou sur leur impact sur l’exposition personnelle aux radiofréquences. Il s’agit là d’une limite importante pour l’évaluation de l’exposition dans les études épidémiologiques et pour l’évaluation de l’impact potentiel des RF sur la santé de la population générale.

    L’objectif principal du CREST est donc de caractériser l’exposition aux radiofréquences provenant de nouvelles sources mobiles (y compris les téléphones intelligents, les tablettes, les ordinateurs portables) dans la population générale en fonction de la technologie et des nouveaux usages liés à ces technologies.

     

  • Axes de recherche

    Pour atteindre cet objectif, nous avons plusieurs objectifs opérationnels :

    1. Réalisation d’une enquête de population générale (à partir d’un questionnaire et d’un APP sur smartphones – XMobiSense) pour caractériser les usages typiques (surf, appels vocaux, téléchargement de données, SMS, etc.) dans différents contextes (domicile, travail, école, transport, etc.) et positions (appareil près de la tête, sur le genou, etc.) ;
    2. L’évaluation de la puissance émise par différentes sources mobiles, à partir de mesures et d’outils existants (système de test mobile (TEMS)), pour différents usages (appel vocal – sur réseaux standards ou VoIP), à proximité de la tête ou en utilisant des kits haut-parleur ou mains libres ; utilisation de données (3G, LTE, Wifi, Femto cellules) ;
    3. L’évaluation de l’exposition liée aux différentes utilisations et positions, basée sur une compilation des données dosimétriques existantes et des mesures supplémentaires pour des configurations spécifiques. Des études dosimétriques spécifiques seront réalisées si nécessaire ;
    4. L’élaboration de matrices d’exposition aux radiofréquences pour différents dispositifs, technologies et utilisations à partir de données sur les utilisations typiques et l’exposition connexe dérivée dans le cadre du projet. Ces matrices constitueront un atout important pour l’estimation de l’exposition dans la population générale et dans les études épidémiologiques.