VECTOR SAR

Projet En cours
Projets Européens

Durée du projet

Fin du projet 2020
  • Objectifs du projet

    L’objectif global est de développer des méthodes de mesure et de caractérisation traçables pour l’industrie européenne des télécommunications et de soutenir une approche durable visant à garantir les normes de qualité de mesure les plus élevées pour les systèmes conformes à la norme CEI 62209-3 actuellement développée par le CEI TC 106, « Méthodes d’évaluation des champs électriques, magnétiques et électromagnétiques associés aux expositions humaines ».
    La CEC se concentrera sur la recherche métrologique nécessaire pour soutenir la normalisation de la mesure du DAS à l’aide de sondes vectorielles.

  • Axes de recherche
    1. Développer des méthodes traçables pour l’étalonnage de sondes dans le domaine temporel et de réseaux de sondes jusqu’à 6 GHz. En plus de vérifier la précision de ces systèmes de mesure après étalonnage et de déterminer les propriétés des fantômes scellés associés.
    2. Établir des méthodes de propagation de l’incertitude à l’aide de modèles multivariés, en utilisant les principes énoncés dans le « Guide pour l’expression de l’incertitude de mesure » (GUM). Il s’agira notamment d’identifier les sources d’incertitudes de mesure et leur propagation par des transformations multivariées et de mettre au point des systèmes de sondes à vecteur unique à utiliser dans les systèmes de balayage.
    3. Vérifier la fiabilité des systèmes de mesure pour une large gamme de types d’émetteurs et améliorer la mesure des signaux de télécommunication et la mesure du DAS pour une large gamme d’appareils. Cela devrait inclure la mise au point d’un meilleur traitement des données utilisé avec les sondes dans le domaine temporel.
    4. Développer des protocoles de test pour les dispositifs MIMO et modulaires en utilisant des réseaux de sondes vectorielles afin de déterminer la valeur SAR maximale (pire cas) en combinant les valeurs des signaux MIMO.
    5. Faciliter l’adoption des systèmes de mesure développés et contribuer aux travaux d’élaboration des normes du comité technique CEI TC 106 sur l’adoption réussie de la norme CEI 62209-3 relative aux systèmes de mesure du DAS par vecteur en Europe. En outre, veiller à ce que les résultats du projet soient alignés sur les besoins du CT 106 de la CEI et sous une forme qui puisse être incorporée dans les normes le plus tôt possible.
  • Résultats

    Résultats attendus

    Les méthodes d’étalonnage du DAS à l’aide de sondes individuelles sont bien établies dans les normes CEI 62209-1 et 2 et donnent des incertitudes d’étalonnage étendues d’environ 10 % à k = 2. Toutefois, ces méthodes ne peuvent être appliquées aux réseaux de capteurs, principalement en raison de leur taille physique, et elles ne calibrent pas la mesure de phase pour la sonde vecteur, qui est importante pour la précision de la reconstruction sur le terrain. De plus, c’est la performance de l’ensemble de la gamme de capteurs qui est intéressante et cela ne peut être déterminé à partir des mesures de capteurs individuels. C’est pourquoi la CEI est en train d’élaborer une nouvelle norme CEI62209-3 pour normaliser les mesures SAR avec des réseaux de sondes vectorielles, ce qui a toutefois mis en lumière les défis que pose l’établissement de la traçabilité et de l’analyse d’incertitude pour les systèmes de mesure basés sur des vecteurs. Par conséquent, on se fie actuellement à la validation des mesures du DAS à l’aide de sources de référence et, bien que cela convienne à une petite gamme de dispositifs existants ayant des sources de référence, cela ne se traduit pas par de nouveaux dispositifs en développement (et sans sources de référence).